Archive | Rebelle en carton RSS feed for this section

Tu seras un homme, ma fille (et vice-versa)

25 Mar

« Mais comment vous allez faire pour préparer la chambre ? » – voilà ce que j’entends parfois quand j’annonce que je préfère attendre ta venue pour savoir si tu es une fille ou un garçon. Apparemment, ce que tu auras (ou pas) entre les jambes devrait conditionner la couleur des murs de ta chambre, celle de tes bodies et celle de ta poussette. Pas de chance : face à de telles remarques, je ris jaune, je vois rouge et je suis verte de rage. Bien assez de couleurs pour t’accueillir comme il se doit, donc.

Peut-être que tu aimeras le tuning ?!

Peut-être que tu aimeras le tuning ?!

Lire la suite

Regrets, reproches

7 Mai

– Franchement, t’aurais dû.

– J’aurais pu.

– A ta place, j’aurais pas fait comme ça.

– Si seulement…

– Pourquoi tu m’as pas écouté ?

– J’aurais bien aimé.

– Je te l’avais dit.

– Tant pis.

Et mon cul, c’est du jambon ??

4 Déc

Je sais, j’ai disparu de la circulation virtuelle depuis un petit moment maintenant. Mais bon, comme tout le monde donne son avis sur des sujets qui ne les concernent ni de près ni de loin, moi aussi, j’y vais de mon petit commentaire. Chassez la commère, elle revient en pas chassés (j’ai pris des cours de zumba depuis la rentrée).

pas-chassés

Non, parce que vraiment, là, il devient urgent d’arrêter les frais. Le coup du Lire la suite

Pas glams

5 Mai

Je crois bien qu’on m’a démasquée sur la toile. Pas plus tard qu’hier, La Mistinguette a avoué quelque part sur le web qu’elle avait trouvé répugnant mon article sur les croûtes-grat’-grat’ (en toute amitié, bien sûr) (enfin, j’espère). Eh bien, chère Mistinguette – et autres lecteurs refroidis par la vision d’un eczema purulent-, je m’incline. Tu as vu clair dans mon jeu : je ne suis pas glams pour un sou. Mais alors, pas du tout.

Les filles glamour à toute épreuve m’ont toujours étonnée (et un peu énervée, aussi). Celles qui n’évoquent jamais leurs problèmes Lire la suite

Corporate psychose

22 Mar

Ma nature rebello-angoisso-schizophréno-feignasso-anticapitaliste m’a poussée à me tourner vers une carrière de freelance. Ne pas avoir d’horaires, être responsable de ses revenus, ne pas devoir rendre de compte à un petit chefaillon en mal d’autorité me convient beaucoup mieux que la vie d’entreprise, dans laquelle on doit la plupart du temps faire des courbettes à des gens qu’on rêverait d’empailler.

C'est rudement pratique

Sur un coup de folie, la semaine dernière, j’ai pourtant accepté un poste à Lire la suite

Mes doc

2 Fév

La médecine et moi, on a un rapport un peu compliqué. Un peu comme une fille qui kiffe les bad boys, je colle aux basques des médecins tout en n’arrivant pas à leur faire confiance. Je suis toujours en train de chercher leur approbation, alors qu’eux ne prêtent pas vraiment attention à moi (enfin si, personne n’a encore jamais refusé de me soigner, même si l’un d’entre eux m’a un jour renvoyée dans mes pénates parce que je lui ai dit avoir mal au bras et au cœur – apparemment, c’est so Doctissimo, ce symptôme). Vous allez encore me traiter d’éternelle insatisfaite victimisante, mais c’est un fait : (presque) tous les médecins que j’ai rencontrés m’en voulaient personnellement. Si, si.

Petite, déjà, je soupçonnais le médecin de famille de ne pas vouloir me soigner correctement.Quelles que soient les douleurs, Lire la suite

Work in progress

22 Déc

OK, OK, on va encore dire que j’ai été mauvaise langue. Pendant longtemps, je n’ai eu de cesse de râler contre les spams, ces petits mails qui se glissent insidieusement dans ta boîte mail, te faisant croire à une vie virtuelle bien remplie (mais factice.  Un peu comme quand tu reçois un SMS d’Orange, en fait). Mais aujourd’hui, je dois l’admettre : les spams ne sont plus ce qu’ils étaient, il y a une nette amélioration dans la pratique du genre.

Avant, je recevais des spams hyper malpolis d’un certain Axzdfeqg, qui me proposait, sans même me saluer, de rallonger mon pénis de 20 cm en moins de 2h. Force est de constater que les images qui s’affichaient en pop up étaient pour le moins convaincantes, à Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :