Je ne suis pas Charlie

8 Jan

je-suis-pas-charlie

Hier matin, à 11h30, je regarde ma montre et je compte les minutes qu’il me reste avant de retrouver le Mâââle pour tester un nouveau restau. Je suis impatiente, affamée, ennuyée, pas bien réveillée, mais je ne suis pas terrorisée. Non, je n’ai pas peur, car je ne vois pas débarquer dans la salle où je me trouve deux (ou trois) hommes armés jusqu’aux dents. Ce n’est pas moi qui dois faire face à l’horreur, ce n’est pas moi qui comprends que ma dernière heure est arrivée, sonnée par deux (ou trois) fous qui ont perdu les pédales.

Je ne suis pas Charlie.

L’acte le plus subversif que j’aie jamais commis : en primaire, transformer mon cahier de religion en un cahier de (mauvais) dessins pour faire rager Soeur Suzanne. A la première remarque du dirlo, prise de panique et de remords, j’arrache les pages fautives et j’affiche sur mon visage un sourire angélique pour me faire bien voir. Alors, même des années après, même dans un contexte différent, une chose est sûre : si j’avais eu le moindre talent pour la caricature, j’aurais tremblé à chaque parution d’un dessin un peu plus engagé que les autres. J’aurais rangé mon crayon à la première menace de mort, j’aurais quitté la France et changé de nom si un incendie intentionnel avait ravagé mon lieu de travail. Je renoncerais en un clin d’oeil à ma liberté d’expression si je craignais un jour d’être la cible de gens mal intentionnés qui comprennent tout de travers.

Je ne suis pas Charlie.

Bien cachée derrière mon pseudo et mon écran, je pèse chaque mot que j’écris pour ne pas heurter la sensibilité supposée d’un lecteur qui ne me lira sans doute jamais. J’ai le courage de mes opinions quand je sais que tout le monde est d’accord. Je fais attention à ce que je dis, à ce que je fais, je ménage la veuve et l’orphelin. Pas toujours par manque de conviction, non. Je suis prudente parce que je suis couille molle. J’ai peur de tout, je flippe, j’angoisse. Dans un pays en guerre, je serais la première à prendre la fuite, à vivre à genoux. « Mourir pour des idées, d’accord, mais de mort lente. »

Je ne suis pas Charlie.

Je n’ai pas le courage de ces gens qui affrontent leurs peurs au nom de leurs idées. Alors, non, je ne suis pas Charlie. Je ne m’attribuerai pas les lauriers d’une bataille que je ne sais pas mener. Mais je tire mon chapeau à tous les Charlie du monde,  et je leur dis merci de me permettre de vivre debout.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

5 Réponses to “Je ne suis pas Charlie”

  1. Ragnagna 9 janvier 2015 à 08:54 #

    J’avais lu sans commenter, mais je voulais y revenir pour te dire que c’était une des réactions les plus intelligentes que j’ai lu 🙂

    • lemiroirdenarcisse 9 janvier 2015 à 11:53 #

      T’es trop chou Ragnagna, merci (et les chevilles qui enflent, qui enflent ^^)! Je crois que de ton côté tu as un sujet bien plus joyeux à traiter, tu dois avoir hâte!! ❤

      • Ragnagna 9 janvier 2015 à 14:33 #

        Oui moi je continue d’attendre, même si je me sens totalement déconnectée du reste de la France en ce moment ^^
        « Show must goes on » et « keep calm and carry on » sont mes deux mantras du moment 🙂

  2. Selyne 8 janvier 2015 à 16:27 #

    Enfin de l’intelligence, ça fait du bien.

Un avis sur la question ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :