Narcisse et son anecdote sont sur un bateau…

13 Juil

…L’anecdote tombe à l’eau. Qui reste sur le bateau ?

Dans la vie, il y a deux sortes de gens : ceux qui parlent et ceux qui écoutent. Pour ma part, face à un auditoire inconnu, j’opte pour la très confortable position de celui qui prête une oreille attentive à son interlocuteur, lui-même souvent auto-captivé par son récit de travaux qui avancent vitesse grand V, de travail en home office ou encore de chatons qui perdent leurs poils. Finalement, l’oreille n’a la plupart du temps même pas besoin d’être si attentive que ça : l’autre n’attend souvent pas vraiment de réponse, disons plutôt qu’il se berce au son de sa propre voix.

fiere-moi

Parfois, dans un élan d’égocentrisme, je suis tentée de tirer la couverture à moi. De briller en société. D’épater la galerie. Généralement, je pars d’un bon pied. En bonne professionnelle de la communication (le discours par le vide, quoi), je ménage mes effets pendant les 2 ou 3 premières phrases, afin de hameçonner ce fameux public et le rendre impatient de découvrir la suite. Mon défi : rendre mon anecdote plus attractive que la bouteille de cachaça sur le bar ou que les plats qui figurent sur la carte du restaurant. Jusque-là, je vais bien, ne t’en fais pas.

zen

C’est après que les choses se gâtent. Quand les regards, que j’ai si volontairement alpagués, se braquent sur moi pour savoir enfin si, finalement, la cas soc’ du magasin de bonbons a payé sa dette au commerçant ou non. Là, la situation se complique. Bafouillements, sueurs froides et ton monocorde s’invitent alors dans la conversation. Un peu comme quand on passe un oral en allemand devant toute la classe sur un thème qu’on n’a pas du tout révisé.

Face à ce malaise palpable, et parce que le vendredi soir n’est pas le moment le plus opportun pour proposer une thérapie de groupe sur « Comment vaincre sa timidité en public », mon auditoire se scinde en deux. Les plus francs du collier, lassés par une chute qui n’est pas près d’arriver, tournent simplement les talons pour migrer vers la piste de danse, mine de rien. Les autres, plus polis, entament peu à peu des conversations parallèles entre eux, me laissant à ma misère narrative.

manuel-naufragé

Heureusement pour moi, quelques âmes charitables et bien connues font la plupart du temps partie de mon chanceux auditoire et m’apportent un soutien sans faille. Ma soeur Pivoine, par exemple, n’est jamais avare d’éclats de rire un peu forcés et de clins d’œil complices pour tenter de raviver l’intérêt du public (elle qui est capable d’improviser en allemand sans perdre la face – et avec l’accent, svp).

Seul problème : depuis que je l’ai entendue appeler son mec Mamour, j’ai quelque peu remis son discernement en question.

C'est vrai que la ressemblance est frappante

C’est vrai que la ressemblance est frappante

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

6 Réponses to “Narcisse et son anecdote sont sur un bateau…”

  1. Ragnagna 16 juillet 2013 à 08:26 #

    Arf, et faire des anecdotes express alors ? Pour finir avant que tout le monde regarde ?
    Et c’était quoi la chute de l’histoire 😀 ?

    • lemiroirdenarcisse 16 juillet 2013 à 11:23 #

      Ahhaha, oui mais j’arrive pas à faire court quand je raconte un truc (en témoignent les longueurs interminables des posts de ce blog :-D)! Pour ce qui est de la chute… t’es sûre que tu veux savoir? 😀

      • Ragnagna 16 juillet 2013 à 16:47 #

        Oui !

  2. Ladite Pivoine 13 juillet 2013 à 19:28 #

    …. Oups: « ravalé » (foutue inattention qui me fait perdre toute crédibilité)….

  3. Ladite Pivoine 13 juillet 2013 à 19:26 #

    Si j’avais su que cette malheureuse seconde d’inattention finirait sur ton blog, j’aurais ravaler mes gloussements et je serais allée rejoindre l’Élite sur le dancefloor 😉

    • lemiroirdenarcisse 14 juillet 2013 à 09:21 #

      Comme je te comprends : tu aurais pu jouer un peu du réseau, c’est tellement grisant! 😉

Un avis sur la question ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :