Lord of the ring’

3 Jan

Voilà exactement 2 mois que j’ai passé le douloureux cap des 26 ans. Vous me croirez si vous voudrez, mais depuis ce jour précis, ma peau est devenue étonnamment flasque et ma capacité à récupérer après avoir fait la bringue s’est considérablement amenuisée (la faute aux cellules qui arrêtent de se régénérer, certainement). Bref, en un mot, je suis une vieille peau – au propre comme au figuré.

On ne dit plus vieille peau, maintenant??

On ne dit plus vieille peau, maintenant??

Mais là n’est pas le problème. Je me suis bien assez plaint ici de ma condition de vieille pomme ridée. Seulement, mon grand âge me force à faire une affreuse constatation : je suis une ringarde. Je dirais même plus: je suis la lord of the ring’ (et ce titre le prouve bien assez) (désolée pour ceux qui pensaient que pour une fois j’allais parler d’autre chose que de mon petit nombril pour faire une critique de Bilbo le Hobbit)(ça aurait été avec plaisir, mais je ne l’ai pas vu)(ringarde, je vous dis).

Pour ceux qui ignorent le concept de la ringardise, une petite mise au point s’impose. Il existe deux types de ringards : celui qui ne s’assume pas, qui tente de faire des éternels come back auprès de la jeunesse dorée. Un exemple? Tous les participants de la tournée RFM Party 80. Et puis, il y a les autres. Les ringards qui savent bien qu’ils le sont, qui voudraient bien lutter, mais qui n’y arrivent pas. Alors, ils transforment la ringardise en un fonds de commerce qui les rend presque sympathiques. Un exemple? Patrick Sébastien. Et moi.

Ma préférée

Ma préférée

Être ringard, c’est presque un art de vivre. Le ringard doit réussir à vivre dans un monde parallèle au milieu des autres qui, eux, sont bel et bien dans le monde actuel, le vrai, le seul, l’unique. En tant que ringarde, il m’arrive fréquemment (en tous cas, plus que de raison) de porter de belles « shoes », de mâcher un « ch’wing » et d' »être serrée comme une sardine », même dans une boîte « trop cool ». Il n’est pas rare que je glousse devant les blagues des présentateurs préférés des Français, Nagui et Jean-Luc Reichmann en tête. Dans le lecteur CD de ma voiture tourne en boucle l’intégral de Céline Dion. Heureusement, je n’ai pas encore atteint le summum de la ringardise : j’évite pour le moment la coloration auburn et le rouge à lèvre assorti.

Elle veut me voler mon titre de Lord ou quoi?

Elle veut me voler mon titre de Lord ou quoi?

Les esprits mal appris pourraient confondre beauf et ringard. Mais il existe une différence de taille : le beauf tape 1 pour sauver Brian et chouine quand les Ch’tis à Ibiza rentrent enfin chez eux. Le ringard fait tourner les serviettes, et trouve ça super cool. C’est quand même plus élégant.

Sources:
institut-allison.com
http://www.last-video.com
chezmaya.com
Publicités

4 Réponses to “Lord of the ring’”

  1. Mlle Toutouille 3 janvier 2013 à 23:51 #

    Ahaha, ca doit etre psychologique, moi le jour de mes 28 ans, Je me suis peté le pied, et 3 semaines apres, bloqué le dos. Je me fais vieille 😀

    • lemiroirdenarcisse 4 janvier 2013 à 10:38 #

      Ahahaha, Toutouille! Gardons espoir: la trentaine est la nouvelle vingtaine (c’est Cosmo qui l’a dit)! 😉

  2. Dolu 3 janvier 2013 à 23:19 #

    Et en prime, avec ton grand âge, tu t’endors devant les films à la télé !!! 😉

Un avis sur la question ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :