Mignons moignons

23 Mar

Ca ne se voit pas au premier coup d’oeil, mais il s’avère que j’ai un atout séduction 100% choc. Non, ce ne sont pas mes yeux de biche terrorisée – et un peu endormie, je le concède. Ce ne sont pas non plus mes jambes galbées, ni même mes petits petons potelés et cornés – eh toi, le fétichiste au fond de la salle, arrête de reluquer mes panards, je viens de te dire qu’ils étaient tout râpés. Pas besoin de plus de suspense : ce qui les fait tous fondre, ce sont mes mains. Explications détaillées.

Pour bien comprendre le charme intersidéral qui se dégage de mes blanches papattes, il faut d’abord en connaître l’histoire. A l’Origine, mes mains et moi-mêmes cohabitions plutôt très bien. Elles me servaient à réaliser des actions diverses et variées, comme par exemple pointer du doigt ma soeur Pivoine lorsque son sens de la fraternité avait atteint ses limites (elle ne voulait pas me laisser lire son Star Club en premier) et qu’elle méritait une raclée de la Mère l’Oye, aller à la pêche au gros dans mes narines ou me soutenir lors d’une figure de gymnastique irradiante de grâce (une action totalement imaginaire s’est glissée parmi ses propositions. Saurez-vous la retrouver ?).

Ce n’est qu’à l’âge de six ans que les problèmes manuels ont commencé. Opérant un effet miroir, ma soeur Pivoine (oui, encore elle) et moi (oui, encore moi) avons inversé nos comportements : ses mains aux ongles grignotés se sont muées en agiles doigts de fée, tandis que mes resplendissantes mimines se sont transformées en paluches boudinées et rongées jusqu’au sang. Une légende raconte qu’un effet palmé s’est incrusté au même moment, me donnant une allure mi-femme mi-reinette (aucun rapport avec la pomme, même si certains trouvent l’effet palmé vraiment trognon) (ahahah).

Et en plus j'ai du stylo sur le pouce

Depuis cet âge maudit, l’état de mes mains n’a cessé de subir des dégradations inversement proportionnelles à mes facultés de mordillement désormais dignes du rongeur le plus entraîné. Je ronge, j’effeuille, je perce, je soulève : mes ongles sont un véritable terrain de jeu que je taille à l’envi – et ce n’est pas toujours facile avec mes dents qui partent en vrille, croyez-moi. Le désastre est tel qu’une prothésiste ongulaire (très certainement amie de la technicienne de surface et de l’hôtesse de caisse) a un jour jugé opportun de rameuter toutes ses collègues autour de mes boudins palmés, parce que, je cite, « c’est du jamais vu » (j’ai l’impression d’avoir déjà raconté cette anecdote ici. Si c’est le cas, toutes mes excuses, je deviens sénile.) (Je deviens sénile.) (Je deviens sénile, toutes mes excuses).

Heureusement, je ne suis pas rancunière : je sors donc à l’instant d’un rendez-vous chez la prothésiste ongulaire (une autre, qui a été tout aussi abasourdie par mes 3 millimètres d’ongle). Je vous laisse admirer le résultat, qui me donne un léger style « vieille pute vulgos sur le retour », mais enfin, on fait c’qu’on peut avec c’qu’on a, hein. Au passage, un big up à celle qui a relevé le défi de poser (et de faire tenir) des capsules sur mes moignons, c’était loin d’être gagné.

Les ongles sont plus longs mais la Palme d'or m'est toujours attribuée

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

4 Réponses to “Mignons moignons”

  1. Lyli Minette 23 mars 2012 à 20:22 #

    Waoh la cagole du suuuud !

  2. Ragnagna 23 mars 2012 à 19:21 #

    Aouch la vache. Est-ce que tout peut s’enlever ? Et ça fait mal ?
    Moi pour une fois j’ai pas le même problème que toi 😛 Avec mes dents je peux pas me ronger les ongles 😆

    • lemiroirdenarcisse 26 mars 2012 à 08:29 #

      Ahahahah! 😀 Tes dents sont galère à ce point? Moi j’avoue que parfois je dois user de stratagèmes pour décrocher LE bout d’ongle visé, mais j’y arrive toujours!! 😀

Un avis sur la question ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :