Pan ! Dans les dents !

10 Jan

L’an dernier, enfin en décembre 2011, quoi ( Aaaah, une bonne blague de beauf, ça faisait longtemps !), mes quenottes et moi-même nous sommes fait examiner par un professionnel de la dentition. Excusez mon insistance à vouloir absolument vous parler de mes détails corporels en ce moment : je crois bien que l’effervescence autour de Free Mobile a pris bien trop de place aujourd’hui, il est donc grand temps de recentrer le débat sur ma petite personne.

Allez, à moi d'être sur le devant de la scène maintenant

Ce qui devait être une visite de routine s’était transformée la veille en rendez-vous de la plus haute importance : mon médecin, consulté pour une névralgie intercostale (oui, je sais, LOL. C’est un mal de dos, en fait.), m’avait subtilement fait remarquer que ma mâchoire inférieure n’est pas alignée avec celle du dessus, et que par conséquent, chaque fois que j’ouvre la bouche, les os au niveau de mes oreilles se déboîtent un peu plus. Rien d’inquiétant à mon âge, mais d’ici quelques années, si je ne fais rien, je souffrirai le martyre (ses termes n’étaient pas beaucoup plus techniques, et faisaient au moins aussi peur). La charmante doctoresse m’a ordonné conseillé de me faire aligner les dents au plus vite, précisant qu’elle était aussi passée par là, et qu’une simple fausse dent avait largement fait l’affaire.

Le lendemain, donc, je me suis rendue chez la dentiste. Arrivée en retard (pour changer), j’ai été prise d’une vague de panique (pour changer) au moment où j’ai franchi la porte. Une femme a alors déboulé d’un pas bien trop dynamique pour 10h du matin, et s’est confortablement installée dans le fauteuil de l’accueil pour prendre tous les renseignements sur ma personne (enfin quelqu’un qui a le sens des priorités dans ce bas monde). Comme à mon habitude, je me suis contentée de répondre vaguement aux questions de la dame de l’accueil, persuadée que la dentiste allait ensuite me les poser à nouveau bien plus efficacement  (Prétention et Mépris sont mes meilleures amies). J’ai donc été plus qu’évasives à propos des questions sur d’éventuels problèmes cardiaques, alors que j’ai un souffle au cœur a priori assez important (toujours selon les dires de mon médecin anxiogène). J’aime autant vous dire que j’ai vite ravalé mon sourire jaunâtre (dans tous les sens du terme) quand je me suis rendu compte – trop tard – que la dame de l’accueil n’était autre que la dame qui dans quelques minutes aurait sur moi pouvoir de vie, de mort et de posture ridicule (filet de bave, onomatopées incompréhensibles et air faussement détendu à l’approche de la fraise qui fait un bruit de tronçonneuse), et que je venais donc de rater le coche pour lui raconter mes petits bobos habituels.

J'ai pas l'air, mais je suis hyper à l'aise

Double D, la Dentiste Dynamique, n’a pas semblé remarquer mon malaise. Ni une, ni deux, voilà qu’elle me plaque contre son fauteuil de patient, me demande de faire « AAAAAAAAHHHH » (posture ridicule N°4, on ne sait jamais quand rouvrir/refermer) et constate d’emblée l’ampleur des dégâts. En vrac, et en langage approximativement médical, j’ai un trou énorme entre les incisives du haut et du bas (elles ne se touchent jamais, impossible de claquer des dents correctement pour faire peur à quelqu’un), une molaire qui part en vrille et la mâchoire du bas trop en retrait. Réjouissance, quand tu nous tiens. 1ère option, inévitable : un appareil dentaire. A 25 ans. Ce n’est donc plus remboursé, et toujours pas esthétique. Youhou ! 2e option, solution évitable mais fortement recommandée pour obtenir un résultat sans faille : l’opération de la mâchoire. En gros, on casse tout et on recommence en plaçant les os au bon endroit.

Heureusement, Double D a su réagir vite et (presque) bien : face à mon regard horrifié, elle m’a assuré que l’opération n’était absolument pas obligatoire, et de toute façon pas pour tout de suite. Lorsque j’ai demandé si cette opération me changerait le visage, elle a eu le mérite d’être claire et honnête : « Un peu, mais ça sera beaucoup mieux, vraiment plus symétrique ! ».

Quelques secondes après, elle a insisté sur l’importance de faire une échographie du cœur avant l’opération, parce qu’avec un souffle au cœur, il peut arriver que le sang fasse un tourbillon à l’arrière des valves, ce qui provoque un accident très grave (mortel, à mon avis, vu le regard lourd de sens qui m’a été lancé).

J’étais venue pour un détartrage, je repars avec au mieux une barre de fer dans la bouche pour une durée indéterminée ; au pire, un passage sur le billard pouvant me conduire directement à la morgue.

C’est sûr, après la claque que je me suis prise dans la gueule , l’opération sera plus que bienvenue pour rétablir mon doux minois. Bien joué, Double D !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Sources :
20minutes.fr
http://www.satanic-kitten.net
http://cdn-newsdocti.ladmedia.fr/
http://i.telegraph.co.uk
http://media.paperblog.fr
Publicités

7 Réponses to “Pan ! Dans les dents !”

  1. Gaëlle 12 janvier 2012 à 11:25 #

    Bah du coup je comprends pourquoi certains fuient le dentiste comme la peste…
    Et au final, ça va donner quoi : appareil dentaire ou opération ? Tu sauras quand ?

    • lemiroirdenarcisse 12 janvier 2012 à 20:50 #

      Ca sera un appareil dans un 1er temps, et après si je veux le sourire ultra brite, on pourra penser à l’opération (dans les rêves de ma dentiste). Il faut que je prenne rendez-vous chez l’ortho, mais j’attends d’abord de changer de mutuelle (eh oui, ça ruine, une bouche en vrac^^)!! Bizoo

  2. georges 11 janvier 2012 à 09:34 #

    ma pauvre c’est pas la fête dans ta bouche…

    • lemiroirdenarcisse 11 janvier 2012 à 11:17 #

      Oh, ça va, en fait c’est pas si chiant au quotidien…. mais le coup du « ça sera bcp plus symétrique après », ça, ça m’a tuée!!! 😀

  3. Ragnagna 10 janvier 2012 à 23:52 #

    C’est marrant moi non plus ma mâchoire ne se ferme pas ^^ Je peux tirer ma langue entre mes deux rangées de dents quand j’ai la bouche fermée !
    L’orthodontiste après m’avoir fait porté l’appareil a vu que la seule solution était la chirurgie et m’a donc montré des photos avant/après pour me montrer comment je serais jolie avec une mâchoire comme il faut. Sauf que dans les photos il y en avait une où c’était un raté de la chirurgie (avant fille normale, après bec de lièvre). Ça inspire trop la confiance et moi qui refusait l’opération de base, ben j’ai encore plus refusé 😀

    Bref, apparemment j’ai pas quelque chose d’aussi grave que toi mais je comprends tes réticences à aller te faire opérer…
    Et tu peux pas changer de médecin plutôt ??

    • lemiroirdenarcisse 11 janvier 2012 à 11:16 #

      Un bec de lièvre????? 8-S Ok, tu as fini de me convaincre de ne pas me faire opérer!!! 😀 En fait je pense qu’on a a à peu près la même chose, moi aussi je passe ma langue entre mes dents quand j’ai la bouche fermée^^ c’est fou, on avait déjà les mêmes problèmes de pied!!! 😀

Trackbacks/Pingbacks

  1. Mignons moignons « - 23 mars 2012

    […] terrain de jeu que je taille à l’envi – et ce n’est pas toujours facile avec mes dents qui partent en vrille, croyez-moi. Le désastre est tel qu’une prothésiste ongulaire (très certainement amie de […]

Un avis sur la question ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :