Bricol’ girl

20 Déc

Les travaux manuels, cela n’a jamais été mon fort. On ne peut pas vraiment dire que mes réalisations d’arts plastiques étaient ratées, puisqu’en réalité, elles n’étaient jamais réellement terminées. Lassée de voir qu’après 3h d’efforts mon dauphin en pâte à sel ressemblait plus à un saucisson désarticulé, j’ai rapidement abandonné l’idée de devenir un jour une grande artiste. Mes quelques autres tentatives n’ont pas été plus couronnées de succès, puisque mon père m’a un jour rendu un dessin que je venais de lui offrir en me disant de lui rendre quand le coloriage ne sera plus brouillon (je pense que Freud en aurait, des choses à me dire), et que j’ai retrouvé la semaine dernière chez ma mère l’Oye les splendides coquetiers en argile que j’avais fabriqués – ils gisaient meurtris dans un carton à la cave, et non en trophée dans le vaisselier du salon. Je me suis effondrée intérieurement, au beau milieu des beaux tableaux peints par ma sœur Pivoine, qui, elle, n’a aucun problème de coordination cerveau-main et arrive à reproduire en vrai l’image qui est dans sa tête (parce qu’en plus de ne pas être esthète, je me mens à moi-même, persuadée de faire des chefs-d’œuvre incompris). La seule expo que je peux un jour imaginer réaliser serait « Ma vie de loser exposée au grand jour ».

(Ca y est, tu peux arrêter de soupirer, j’en ai fini avec mes jérémiades.)

Pour le bricolage, c’est un peu pareil : mes tableaux ne sont pas droits, les planches de mes meubles souffrent d’un défaut de parallélisme, le tiroir de mon bureau ne se ferme que s’il est rempli, etc. Heureusement, mes muscles légendaires pallient mon manque de patience et de savoir-faire. En tapant bien fort, ça passe toujours.

Hier, pourtant, un miracle s’est produit. Certainement la magie de Noël qui opère, histoire de me donner un peu d’espoir avant les joyeusetés de 2012 qui s’annoncent (parce que je voudrais pas casser l’ambiance, mais c’est peut-être notre dernier Noël. Ils l’ont dit sur W9). Donc, hier, j’ai décidé de ne plus dépendre du Mâââle bricologiquement parlant, et j’ai entrepris sur un coup de tête le montage du clic-clac en kit (un kit-clac, quoi). (Ah, ça y est, le miracle de Noël m’a quittée.)

Point de suspense inutile : en 1h, c’était bouclé. Du premier coup, en plus. Je n’ai même pas eu besoin de desserrer les vis pour cause de montage à l’envers, et aucun clou mystérieux ne m’est resté en main après l’opération. Pour te dire à quel point j’ai assuré : on peut même s’asseoir et se coucher dessus sans qu’il ne s’effondre*.

C'est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup

(Et sinon, tu as compris le jeu de mots plagié à Alain Chabat dans le titre ? Parce que moi je viens juste de faire enfin le rapprochement avec la Call Girl… – fut’fut’.)

*Pour cause de foie gras intempestif, cette phrase n’est plus garantie après les fêtes.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Sources:
http://chipiedream.c.h.pic.centerblog.net/
http://jeromeparis.canalblog.com
Publicités

13 Réponses to “Bricol’ girl”

  1. oth67 22 décembre 2011 à 10:34 #

    L’essentiel étant de ne pas rester coincé « façon sandwich » dans le clic-clac !

    • lemiroirdenarcisse 22 décembre 2011 à 21:06 #

      Exactement! A chaque fois que quelqu’un va s’asseoir dessus, je vais y penser! 😀

  2. Mlle Toutouille 20 décembre 2011 à 20:00 #

    Ouaaaaaaaah respect et admiration chère narcisse. Tu t’es surpassée

  3. Selyne 20 décembre 2011 à 19:57 #

    Quoi call-girl ? Je vois pas le rapport avec Bricol’girl.
    Ah si.
    La vie n’est pas tendre avec moi, je vis à retardement.

  4. HEO 20 décembre 2011 à 18:34 #

    Bravo !! Tu nous rends si fiers de toi dans le plat pays du sud-est :p

    • lemiroirdenarcisse 21 décembre 2011 à 10:28 #

      Vous allez créer un autel en mon honneur, dans le plat pays du sud-est? 😉

  5. Gaëlle 20 décembre 2011 à 18:32 #

    Un kit clac ! J’adore 🙂

  6. Clochette 20 décembre 2011 à 18:29 #

    Mes respects Narcisse, j’aurais été incapable de monter ce truc…!!!

    • lemiroirdenarcisse 20 décembre 2011 à 18:32 #

      Ahaha, merci!! J’ai inspecté le dessin en long, en large et en travers… mais à mon avis ça tient plutôt de la chance du débutant! 😀

Trackbacks/Pingbacks

  1. Bricol’girl 2 : le retour du tournevis tueur « - 21 février 2012

    […] le bricolage est mon nouveau meilleur ami depuis que j’ai monté un clic-clac en un tour de bras, j’ai démarré le montage de l’armoire assez confiante – ahaha, trop facile, […]

Un avis sur la question ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :