Pour une poignée de châtaignes

3 Oct

Samedi, portée par un élan bucolique (et par les photos alléchantes de la récolte de l’ami Brunoh), j’ai convaincu le Mâââle d’aller ramasser des châtaignes. Je ne vais pas te la faire à l’envers, le ramassage n’a pas été très fructueux. A tel point que je suis même dans l’obligation de citer une phrase de la langue française qui est plus qu’appropriée dans ce cas : « Tout ça pour ça ! ».

Non contente de n’avoir ramassé qu’une grosse poignée de châtaignes (véreuses, en plus. Et je me suis rendu compte après en avoir mangé 5 ou 6. Ahahahah), j’ai galéré ma race pour obtenir ce piètre résultat.

Bon, déjà, courir après le métro pour attraper le train-de-la-forêt, mauvaise idée. Coincer son sac à dos dans la porte du métro parce qu’on court comme un Baloo, tirer dessus comme une demeurée et se faire une entorse à trois doigts de la main gauche, encore pire. A cette étape de la cueillette, j’aurais dû tout simplement rebrousser chemin et regarder la fin de la saison 3 de Drop Dead Diva.

Mais non.

J’ai insisté, comme une Baloo (bis). Je suis donc arrivée dans le village de départ, avec mon Mâââle sous le bras et mes baskets molletonnées aux pieds, histoire de pas avoir froid avec les 30° à l’ombre. Nous avons entrepris une marche -sous le cagnard, donc- pour rejoindre la forêt. Forêt qui, après 1h de marche, c’est avérée inexistante. Nous avons donc continué notre périple jusqu’au village voisin (on voyait des arbres, plutôt bon signe pour reconnaître une forêt). J’ai pu constater avec bonheur qu’ 1,5 km en voiture se transforme en 45 minutes de souffrance à pieds. J’ai également compris les hallucinations de Tintin dans le désert à mesure que notre petite bouteille d’eau se vidait – et que rien dans le village ne permettait de la remplir. Ahaha.

Après la traversée dudit village, nous avons entamé enfin la traversée de la forêt. Comme j’ai aperçu un panneau « Réserve de chasse », j’ai eu peur de rencontrer un chasseur ne sachant pas chasser (avec les chaussettes archi-sèches de la duchesse) ou un sanglier sachant charger. Couille-molle que je suis, j’ai donc convaincu le Mâââle de rester sur les sentiers balisés. Là où tous les promeneurs passent et ramassent les châtaignes pour nous laisser les restes.

De retour à la maison, j’ai eu la joie de constater que des petits vers avaient élu domicile dans mon butin forestier (ainsi que dans mon estomac). Pour fêter ça, je me suis coupé la frange, et je ressemble à Jacquouille la Fripouille.

Et toi, t’as passé un bon week-end ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

18 Réponses to “Pour une poignée de châtaignes”

  1. Nymph' (@Futilitude) 23 octobre 2011 à 18:16 #

    La vraie question est: comment font les commerçant pour avoir des châtaignes sans vers? ils les élèvent dans des petits sacs de soie ou bien?

    Tu as éveillé en moi un horrible souvenir de processions de petits vers dans la cuisine ou épuisés nous avions posé le panier plein de châtaigne! Ah, des châtaignes il y en avait et les vers, il a fallu deux semaines pour s’en débarrasser!

    • lemiroirdenarcisse 6 novembre 2011 à 12:12 #

      Oh noooon! Rien que d’imaginer les petits vers gluants ramper, ça me dégoute! :-(( désolé pour ce mauvais souvenir, et bienvenue parmi nous by the way! ;-D

  2. Sixtine 20 octobre 2011 à 14:45 #

    Bonjour,

    Je me permets de vous contacter directement via les commentaires, n’ayant pas trouvé d’adresse mail où vous envoyer mon message.Je suis tombée par hasard sur votre blog et j’ai adoré votre ton, votre humour, la manière que vous avez de vous raconter, j’aimerais donc vous proposer un projet.
    Je travaille actuellement sur un nouveau type de documentaire destiné à une grande chaine nationale et ayant pour thème les femmes d’aujourd’hui. Il s’agit d’un projet un peu particulier et original puisqu’il sera filmé à la manière d’un journal intime par les femmes elles-mêmes, ce sera en quelques sorte un « vlog » (un blog vidéo) sur leur vie, et pour la première fois elles auront une totale liberté par rapport aux images qu’elles souhaitent partager puisque qu’aucune équipe de tournage ne les suivra à aucun moment.

    Le but de ce documentaire est de montrer la vie de femmes modernes qui sont à un tournant de leur vie.
    Elle nous feront partager leurs réflexions face à une décision importante qu’elles doivent prendre ou un cap qu’elle ont à passer, leurs échanges avec leur entourage, leurs doutes, leurs coups de blues mais aussi leurs joies, les moments de complicités avec les amis,… Nous voulons retranscrire un morceau de la vie de ces femmes de la manière la plus brute qu’il soit, sans rien ajouter de plus que leur propre regard.

    Je suis à la recherche de femmes actives, représentatives d’une génération. Vous, blogueuses, en plus de fédérer des filles de tous horizons, avez surtout cette capacité à transmettre vos impressions, vos ressentis, vos coup de cœur et vos coup de gueule avec des mots justes et de l’humour; et c’est pour cela que je me tourne vers vous aujourd’hui.
    Si vous êtes tentée par ce projet ou connaissez des femmes potentiellement intéressées, n’hésitez pas à me contacter pour plus de renseignements par téléphone au 01 41 41 68 43 ou par mail sixtou75@gmail.com

    Merci de m’avoir lue jusqu’au bout, je vous souhaite une bonne journée et peut-être à bientôt !

    Sixtine

    • lemiroirdenarcisse 22 octobre 2011 à 14:43 #

      Bonjour Sixtine, merci pour votre proposition, mais voir ma tête sur une grande chaîne nationale ne me botte pas vraiment… A bientôt!

  3. Mlle Toutouille 15 octobre 2011 à 21:43 #

    J’en ai envie maintenant. Miam

  4. liseny 15 octobre 2011 à 17:55 #

    passant par là en quête de châtaignes, because les marrons glacés, (que je veux faire, oui-da) je ne m’attendais certes pas à la retombée finale sur Jaquouille la Fripouille, tu aurais pu m’entendre rire de chez toi. Et pourtant je suis de l’autre coté de l’Atlantique – enfin, je crois ?
    Je mets ton blog dans mes favoris, c’est trop bon.
    Et je vais surfer dans tes pages ce w-e.

    • lemiroirdenarcisse 22 octobre 2011 à 13:59 #

      Bienvenue Liseny! Merci pour ton commentaire, ravie que ça te plaise! 🙂 Tu t’en es sortie avec tes marrons glacés??

      • LiseNY 28 octobre 2011 à 12:08 #

        oui, enfin, partiellement. Très partiellement ,même, parce que là, je n’ai que des miettes, presque de la purée. Mais de l’avis de tout le monde – enfin, ceux qui m’aiment – c’est bon.. surtout si j’ajoute de la crème fouettée et de la sauce au chocolat noir.

        J’en ai fait une mousse. On l’a toute mangée. Avec des macarons
        Ce qui est dû à la châtaigne et ce qui est dû aux autres ingrédients, à toi de voir … 🙂

      • lemiroirdenarcisse 6 novembre 2011 à 12:09 #

        MMMh une mousse aux chataîgnes! Tu m’en envoies? 😛

  5. Mathgon 11 octobre 2011 à 20:26 #

    Les châtaignes, quelle galère à l’épluchage mais quelle délice en bouche. Surtout lorsqu’elles sont glacées!

  6. georges 4 octobre 2011 à 15:35 #

    hum… je ne sais pas quoi dire… déjà j’applaudis ton entêtement… ensuite… bin je me demande pourquoi tu t’es entêtée !?

    • lemiroirdenarcisse 4 octobre 2011 à 19:25 #

      Parce que j’ai fait une fixette sur la cueillette de chataignes depuis une semaine, je pensais plus qu’à ça! ;-D Merci pour l’applause en tout cas!!

  7. Ragnagna 4 octobre 2011 à 07:27 #

    Quand tu veux allez jusqu’au bout, tu vas jusqu’au bout même si c’est une connerie dis donc ! Mais c’est vrai, cela fait un article de blog très marrant !! 😛
    Par contre ça a du être une journée bien fatigante pour vous deux XD Moi je cueille que les marrons aux pieds des marronniers de ma rue, challenge plus petit mais ça m’amuse !

    • lemiroirdenarcisse 4 octobre 2011 à 10:13 #

      Mais tu les manges, les marrons?? Punaise, t’es une ouf de la life! 😉 (et sinon, oui, journée épuisante, j’ai même pris une deuxième douche pour me détendre, c’est dire)

      • Ragnagna 4 octobre 2011 à 18:22 #

        Euh non je les mange pas, je les décortique avec bonheur comme je faisais quand j’avais 7 ans dans ma cour de récrée en CP 8)
        Nan franchement votre journée a vraiment dû être pourrie, même si c’est du temps ensemble, tu rentres t’es bien éreintée quoi… Je compatis tellement ça m’arrive souvent ce genre de plan foireux!

      • lemiroirdenarcisse 4 octobre 2011 à 19:26 #

        Ben bizarrement c’était une super journée au final… on en rigole plutôt, tellement on était ridicule à courir comme des glands après 3 chataîgnes! ;-D

Un avis sur la question ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :