L’habit ne fait pas le (patri)moine

5 Mar

Les lecteurs assidus de ce blog l’auront compris, je me balade fréquemment avec une allure de vieille bourge. En fait, je n’arbore cette dégaine qu’en hiver, puisqu’il suffit d’avoir un manteau un peu précieux et des bottes qui claquent le sol pour avoir une silhouette de Lady Di et consorts (alors qu’en-dessous, c’est plutôt ambiance « vieilleries de derrière les fagots qui tiennent chaud »). Pas besoin de beaucoup d’imagination, et encore moins d’investissements financiers : chaque jour, on prend les mêmes et on recommence – mais on ne dupe que les gens qu’on croise dans la rue, les autres ayant percé à jour depuis longtemps notre goût prononcé pour les gilets vintage (comprenez « fabriqués en 1998 »).

Généralement, je m’amuse de cette allure façon nièce de Mme de Rothschild : on me sert des Madaaaaame à tout va, et je réponds d’une voix châtrée, en riant à gorge déployée : « Ahahaha, vous êtes drôlissime, Madaaaaame la Voisine ! ». Bref, je me la raconte un peu, mais je n’oublie pas au fond l’étudiante sans le sou que j’étais il y a quelques mois à peine (phrase tirée de mon autobiographie non-officielle qui ne paraîtra jamais). Les relevés bancaires que je reçois, me rappellent, eux, que faire la bourge, ça n’a pas de prix, mais que pour tout le reste, il y a Mastercard (qui chauffe un peu trop parfois).

Toujours est il que dernièrement, alors que je rentrais du travail les bras chargés de deux gros sachets, j’ai décidé de faire une halte au Monoprix, histoire d’acheter une ou deux pâtisseries (je portais dans mes sachets mes affaires de piscine pour faire quelques longueurs, mais au dernier moment, je me suis ravisée parce que manger des pâtisseries, c’est quand même moins fatigant). Je pénètre dans le magasin, talons au vent, tac tac tac tac tac tac, et j’aperçois un stand plein de pâtisseries. Cool. Alors que j’étais en pleine réflexion (crème framboise ou vanille ?), un rustre m’interpelle : « Ca veut dire quoi, « 2 euros les 2 pâtisseries 100g ? » ». Enervée de ne pas pouvoir faire mon choix sereinement, et surtout parce que j’ai l’art de me faire héler par tous les boulets qui passent, je lui réponds un peu sèchement que je n’en sais rien, qu’il n’a qu’à lire l’étiquette, ou demander à un vendeur. Le rustre insiste, je répète que je n’en sais pas plus que lui et tourne ostensiblement les talons qui claquent, les bras toujours chargés de gros paquets, après lui avoir fait un sourire certes forcé, mais néanmoins poli.

Le rustre, qui a visiblement renoncé à percer le mystère des pâtisseries à deux euros, me rattrape et en me dépassant, me toise et balance un gracieux « Pfff… de toute façon, je parle qu’aux clochards, eux, au moins, ils sont accessibles ! Allez, salut ! ». La tête d’honnête citoyenne outrée que j’ai faite n’a certainement pas plaidé en faveur de l’ancienne pauvre qui est en moi.

Depuis ce jour, ma prestance en a pris un coup. Mais j’ai bien compris la leçon : les sacs Galeries Lafayette pour aller à la piscine, c’est too much.

Rendez-vous sur Hellocoton !

L’habit ne fait pas le moine, allure fausse bourgeoise, allure riche


Publicités

7 Réponses to “L’habit ne fait pas le (patri)moine”

  1. Morue 10 mars 2011 à 19:58 #

    Huhu hihi hoho * rire gagaesque ( moi aussi je sais inventer des nouveaux mots, cf ton avant-dernier article! ^^ * j’adore ta façon d’écrire!
    Moi, par contre, je fais pas bourge, je fais Morue sans le sou, mais c’est pas grave, je suis bien maquillée, donc ça rattrape!

  2. eureka 8 mars 2011 à 22:44 #

    t’abuses moi je prend le sac gémo 🙂

    • lemiroirdenarcisse 10 mars 2011 à 19:14 #

      ben oui, mais avec mon allure de marquise, ca pourrait passer pour de la provoc mal placée!^^ Non, vraiment, ne plus aller à la piscine, c’est la meilleure solution!

  3. selene 7 mars 2011 à 10:25 #

    Ca devait être une technique de drague… Je t’ai pas trouvé franchement innacessible, moi je lui aurait meme pas répondu (si j’avais été en syndrome pré-mensuel, le reste du moi, promis, je suis civilisée)ou alors j’aurais répondu un truc du genre: j’ai la gueule d’une borne d’information?
    Moi porc épic… meuh non…
    Cela dit j’aime bien mon look bourgeoise pleine de paquet pour qui le fric est le cadet de ses soucis (bon c’est juste un look hein, on est le 7 du mois et il me reste 52 euros … je crois que je vais en rester au look un certain temps sniff)

    • lemiroirdenarcisse 10 mars 2011 à 19:15 #

      en y regardant de plus près, j’ai peut-eter bel et bien une gueule de borne d’information… 🙂

  4. oeilpouroeilflanpourflan 5 mars 2011 à 14:55 #

    Quoi, ton auto biographie ne paraîtra jamais ? Bon ben je vais arrêter d’attendre…
    Too bad !

    • lemiroirdenarcisse 10 mars 2011 à 19:13 #

      Eh non… enfin, sait on jamais, peut-etre que des fans en écriront une non-officielle (aucun message subliminal ne se cache dans ce commentaire)!

Un avis sur la question ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :