Il est frais, mon putain de poisson !

22 Fév

Poissoniere vulgaire, attitude fille vulgaire

Je m’installe derrière mon ordi comme dans un confessionnal. Je sais, vous n’êtes pas des curés, mais certains appellent bien leur fille Facebook, alors moi aussi, je fais ce que je veux (sauf avec mes cheveux).

J’aimerais donc encore une fois expier un de mes nombreux péchés : je suis d’une extrême vulgarité. Ca ne se voit pas forcément sur ce blog, parce que, qand même, je m’applique un minimum. Mais au quotidien, je me rapproche plus de la poissonnière du marché que de la Barbie intello.

Ca ne se voit pas au premier coup d’oeil. Malgré ma carrure de bonhomme, je limite les dégâts : je ne mâche pas de chewing-gum ostensiblement, je ne m’habille pas en taille 32 (alors que je fais un petit 38… dans mes rêves), je ne me maquille pas non plus comme une voiture tunée (comment ça, ça me ferait pas de mal ?). Mais bon, rien y fait, j’ai la gâchette oratoire qui me chatouille.

Qu’on se rassure, je ne saute pas au cou de tout ce qui bouge et je n’insultepas les petits vieux qui mettent 5 minutes à faire un créeau. Je me contente de ponctuer mes phrases de  « Putain de ta race, fuck la pluie ! »,  « La boulangère c’est une biatch », « Ca roule, ma couille »… à m’entendre, on dirait que j’ai grandi main dans la main avec Joey Starr (sauf que moi je m’attaque à la pluie… courageuse, mais pas téméraire sa mère). Le pire, c’est qu’au début, je faisais ça pour rire. Maintenant, ça ne fait plus rire que moi – et je me suis rendu compte que mon entourage était un peu cul-béni sur les bords, à me regarder avec des yeux de merlan frit au premier « motherfucker » un peu virulent.

Parce que l’effet de surprise joue un rôle important. Personne ne s’attend à ce qu’une diplômée en Lettres option Bobo-qui-roule-à-vélo ne réponde « Toi-même tu sais » en tapant son poing sur son coeur, quand on lui demande si ça va (mais peut-être que Baudelaire aussi, c’était une sacrée caillera). Forcément, ça fait un peu tâche.

Bon, quand j’entends certaines personnes, je me dis que ma cause n’est pas complètement désespérée. Parce que, moi, je fais la maligne, mais je sais me contenir en public. Ce qui n’est visiblement pas le cas de tout le monde, à en croire l’enfant qui m’a hêlée d’un gracieux « Tu me suces pour un Nuts ? » (rime riche, 20/20) et la connasse cliente qui, après avoir voulu me payer un roman de poche avec un billet de 500 euros, s’étonnait que je n’aie pas assez de monnaie dans ma caisse (chienne de vie, galerienne représente) et me faisait comprendre son exaspération de façon assez expressive : « Putain, elle va se le sortir, son doigt du cul ?! ». Ca rigole pas, au pays des caillera.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

18 Réponses to “Il est frais, mon putain de poisson !”

  1. madmoiselleroro 24 février 2011 à 18:47 #

    Bienvenue au club! Je parle comme une charretière et vais être journaliste.. youpela!

  2. Aurélie, univhair 23 février 2011 à 23:02 #

    trop fun ton article 🙂 j’adore

    • lemiroirdenarcisse 24 février 2011 à 18:51 #

      merci! 😉 Manquent plus que l’eau et les fruits, et je serai une bouteille d’Oasis!

  3. georges 22 février 2011 à 20:50 #

    parce que putain de bordel de piano à queue c’est une grossierté ? shit…

  4. lechatmasque 22 février 2011 à 20:29 #

    J’ADORE le 1er paragraphe, du… Baudelaire ! non mais sans rire, belle performance expressive, mais le reste est bien aussi hein ! 😉

    • lemiroirdenarcisse 24 février 2011 à 18:54 #

      Ah, la rébellion finit par payer, je le savais! ;-D merci pour ce compliment impromptu, perso je kiffe la tronche de De Fontenay!

  5. Sélyne 22 février 2011 à 20:15 #

    Hahahah dans la famille vulgos pas classos je demande la copine blonde avec un air si mignon, et pourtant j’ai une grosse voix, j’adore dire des insanités et là ou chui la meilleure c’est quand même les renvois buccaux !

    • lemiroirdenarcisse 24 février 2011 à 18:57 #

      Je valide absolument tout, sauf l’air mignon! Mèzenfin, tu sais bien que tu tires plutot vers l’ado énervée! 😉

  6. Mlle Toutouille 22 février 2011 à 20:11 #

    MAis, putain de bordel de merde, je ne vois pas ouske tu est vulgaire. Fais chier les gens avec leur impatience à la con

  7. touteouïe 22 février 2011 à 20:06 #

    comment ça, t’as pas 490euro de monnaie dans ta caisse, bitch? C’est pas la crise pour tout le monde! T’aurais du lui proposer un beau livre d’art bien cher pour qu’elle raque sa mère!

    • lemiroirdenarcisse 24 février 2011 à 18:58 #

      bonne idée, mais je pouvais pas : n’oublie pas où j’avais les doigts! ;-D (grâce et volupté)

  8. Papillote 22 février 2011 à 19:36 #

    je suis pareille. je choque parfois avec mes bordées d’injures « p de m de s de b de c de b de z de p de c de m b mais c’est pas vrai p ! »

    • lemiroirdenarcisse 22 février 2011 à 19:44 #

      C’est pas toi qui es vulgos, c ton entourage qui est prude (autoconviction)!

  9. Ginie et son paillasson 22 février 2011 à 19:29 #

    C’est pas grave ma couille.

Un avis sur la question ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :