En selle !

26 Jan

Balade à vélo, selle enfant, chute a velo

Depuis quelques temps, j’ai pris une résolution radicale. Désormais, j’avancerai par la force de mes cuisseaux, jonchée sur mon fidèle destrier. Autrement dit, je me déplacerai à vélo – et non sur un cheval, même si mon goût pour la mise en scene me pousserait fortement dans ce sens-là.

Je ne suis pas une grande fan du métro, le bus n’est jamais à l’heure (enfin, jamais à MON heure) et marcher dans les ruelles sombres en rentrant du boulot, très peu pour moi, merci. Unique solution qui s’impose à moi : le B’Twin (ceci n’est pas un article commercial, attendez un peu la suite).

Avec ma selle pingouin qui claque sa race, je ne suis pas peu fière – sauf quand je déraille juste après l’avoir enfourché, sous les yeux hagards et réjouis du concierge. Je me pavane sur mon « biclou » (un des mots qui m’insupportent le plus dans ce bas monde, mais je suis à cours de synonymes), jusqu’au lendemain matin où les ravages d’une selle taille enfant se font sentir « dans le bas du dos » (nota bene : voici un très beau synonyme de « fesses »). Il faut souffrir pour être selle, dixit l’inventeur de la selle pingouin.

Heureusement, un B’Twin, c’est tellement plaisant que ça vous fait oublier ces petits désagréments musculaires. Enfin, c’est ce que je pensais au début, quand j’ai investi dans cet engin censé galber mes cuisses (dixit le Mâle pour me séduire). Je voulais un vélo avec de grosses roues pour ne pas glisser à chaque abord de trottoir (eh oui, les roues fines, c’est dangerous), et un guidon haut pour ne pas me retrouver avec une scoliose après une balade champêtre. Je voulais, j’ai eu. Sauf que le guidon haut est aussi très large, et que Mère Nature (celle qui chante Couééé couéé Natoura dans Pocahontas) ne m’a pas doté d’un sens de la coordination infaillible. Résulat : je vacille à chaque fois que je passe sur un trottoir un peu étroit – T’as qu’à pas rouler sur les trottoirs, pauv’ conne. Et quand je vacille, ben je panique, et quand je panique, ben, je roule sur la voie du tram, et quand je roule sur la voie du tram et que je panique, ben je coince mes grosses roues bien épaisses dans les rails. Et y a des gens qui attendent le tram, qui se moquent et, donc, quand j’arrive à me depêtrer du bourbier, c’est encore et toujours la panique. Prenez un cerle, caressez-le, il deviendra vicieux, comme dirait l’autre – Cet autre, c’est Ionesco, bouffone.

Et ça, cest Ben

Bon, j’avoue, je lui dois des fières chandelles à ce cher B’Twin. Grâce à lui, par exemple, je sais que Decathlon sont des sacrés filous puisque toutes les pièces dudit vélo sont à des dimensions particulières. Une pièce à changer (même une selle) = welcome back in Decathlon, sortez les portemonnaies (Narcisse est une sacrée rebelle, never forget)… J’ai aussi appris à renoncer. Quand, à 5 reprises, la bosse avant d’accéder au parking du boulot nous fait valdinguer en bloquant la pédale dans un bruit métallique, pas la peine d’insister. On s’arrête de rouler avant la bosse, on la passe en marchant : B’Twin arrêtera de perdre les pédales (AHAHAHA) et nous on gagnera un peu de dignité – pour une fois.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

15 Réponses to “En selle !”

  1. Céline 27 octobre 2014 à 17:35 #

    Excuse moi, où as tu acheter ta selle ? Je la cherche absolument 🙂

    • lemiroirdenarcisse 8 janvier 2015 à 10:41 #

      Euh… ça remonte à très loin maintenant !… 😦 Tout ce dont je me rappelle, c’est que c’était au rayon enfant ! 😉

      • Céline 8 janvier 2015 à 14:34 #

        Tu l’a encore ? Tu la vendrait ? :DD

      • lemiroirdenarcisse 8 janvier 2015 à 16:19 #

        Malheureusement non, j’ai vendu le vélo avec la selle ! 😦 Désolée!

  2. juliz68 28 janvier 2011 à 16:01 #

    Attention tu vas être interdite de décathlon!!!

  3. oeilpouroeilflanpourflan 26 janvier 2011 à 22:52 #

    Et puis le vélo, c’est tellement éco-citoyen…

  4. Sélyne 26 janvier 2011 à 19:18 #

    Ahahah, toi aussi tu es persuadée que les roues fines c’est la mort assurée.
    MERCI.

    • lemiroirdenarcisse 26 janvier 2011 à 19:35 #

      C’est clair.. Mais je révise un peu mon jugement : les roues épaisses mal gonflées, c’est tout aussi ravageur…

  5. georges 26 janvier 2011 à 19:13 #

    le b’win cet être maléfique venu du plus profond de la décathlonie … ;-)(merci pour la barre de rire, merci !)

    • lemiroirdenarcisse 26 janvier 2011 à 19:37 #

      Un B’Twin sur 2 serait défectueux, parole d’ex-vendeuse à Decat’… Enfin, je dis ca, je dis rien, hein!… (et merci à toi d’être si bon public, ça fait trop plaisir :-D)

Trackbacks/Pingbacks

  1. Tweets that mention En selle ! « Et moi, et moi, et moi… -- Topsy.com - 26 janvier 2011

    […] This post was mentioned on Twitter by Selyne, miroirnarcisse. miroirnarcisse said: ca pédale dure : https://lemiroirdenarcisse.wordpress.com/2011/01/26/en-selle/ […]

Un avis sur la question ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :